Adhérer à la F.F.A.F.

DÉFENDEZ VOS INTÉRÊTS : ADHÉREZ À LA FFAF !

Pourquoi adhérer est essentiel

La loi du 5 mars 2014 et le décret du 10 juin 2015 obligent chaque profession à justifier d'un nombre d'adhérents suffisant pour être éligible à sa représentativité.
Sans atteindre le nombre requis, le métier de fleuriste ne bénéficierait plus de sa protection antérieure et serait absorbé par la jardinerie puis le commerce de la grande distribution.

Bénéficiez d’avantages exclusifs !

La majorité de nos partenaires proposent aux adhérents de la Fédération Française des Artisans fleuristes des offres privilégiées et des avantages exclusifs (à découvrir ici)

10 bonnes raisons d'adhérer

Adhérer à la F.F.A.F., c'est préserver notre identité, nos spécificités et les avantages liés à notre Convention Collective.

1 – Défendre et préserver la convention collective des fleuristes :

  •  pour signer des accords collectifs spécifiques à la fleuristerie avec les partenaires sociaux
  • pour garder nos relations avec les principaux Ministères (santé, travail, artisanat, agriculture, éducation nationale…)
  • pour conserver l'ouverture dominicale aux conditions actuelles
  • pour préserver les conditions avantageuses sur la flexibilité horaire avec la répartition annuelle des heures supplémentaires
  • pour refuser la majoration du taux horaire des heures supplémentaires dès la 36ème heure et la majoration de 15% des salaires mensuels

2 – Conserver le taux de TVA réduit pour certains assemblages, deuil (raquette, gerbe, coussin) et refuser le tout à 20%.

3 – Garder la prime d'apprentissage (1 000€).

4 – Lutter contre la soumission des artisans fleuristes aux règles sociales, fiscales et commerciales de la grande distribution.

5 – Pour que le montant des cotisations obligatoires collectées auprès des fleuristes au titre de la formation continue (FAFCEA et FAFSEA) reste entièrement alloué au secteur de la fleuristerie.

6 – Disposer d'une assistance juridique sur les lois sociales du Code du Travail.

7 –  Garder le contrôle des contenus de la formation initiale (référentiels et sujets CAP et BP), maîtriser les référentiels professionnels et sujets d'examens (brevet de maîtrise, brevet technique des métiers…).

8 – Préserver l'organisation des compétitions et concours dédiés à la valorisation du savoir-faire et à l'innovation des artisans fleuristes (Coupe de France, MOF…).

9 – Disposer d'une représentativité qualifiée au sein de l'Union des Entreprises de Proximité (U2P).

10 – Conserver des interlocuteurs représentatifs de la profession auprès des Préfectures, Chambres de Métiers et de l'Artisanat et administrations locales.

> Adhérer maintenant !