La FFAF invitée par le Président de la République à l’inauguration de la Grande Exposition du Fabriqué en France


La deuxième édition de la Grande Exposition du Fabriqué en France s’est tenue au Palais de l'Élysée les samedi 3 et dimanche 4 juillet 2021

 

 

Cet événement gratuit et ouvert à tous a pour ambition de mettre en avant les entreprises, artisans, producteurs et industriels impliqués dans la fabrication française. Il permet d’inciter les collectivités, les entreprises ou encore les citoyens à s’impliquer dans le mouvement en faveur de la souveraineté économique et de la transition écologique engagé par la France.

126 produits ont été présentés au public, sélectionnés par un jury, composé de 10 experts et présidé par la ministre déléguée chargée de l'Industrie et le ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises.

Objets du quotidien, spécialités locales, outils industriels ou innovations emblématiques, ils sont issus des départements et collectivités de métropole et d'Outre-mer et mettent en avant le savoir-faire français.

Pour la région Île de France, département 75 : un bouquet de fleurs locales et de saison réalisé par l’entreprise Fleurs d’Ici a été exposé.


La Fédération Française des Artisans Fleuristes conviée à l’inauguration

 

Le Président de la FFAF, Farell Legendre, a été invité par le Président de la République à représenter la Fédération lors de l'inauguration officielle qui s’est tenue le vendredi 2 juillet au Palais de l'Élysée. A cette occasion Farell Legendre, au nom de la FFAF, a fait part de sa fierté de voir des fleurs retenues parmi les 30 artisans et TPE présents à cet évènement.

« Cela démontre l'importance de la filière fleuriste dans l'artisanat français. La Fédération Française des Artisans Fleuristes est heureuse d’être présente dans le cadre de cette belle exposition pour promouvoir le savoir-faire de nos artisans. Nous sommes également très fiers que la production florale et horticole française soit une fois de plus reconnue par notre Président. Désormais, il n’appartient qu’à nous de continuer à développer notre sens du collectif et à favoriser la coopération plutôt que la concurrence entre acteurs de la filière : c’est ainsi que nous pourrons faire rayonner nos compétences et nos savoir-faire français, tant sur le territoire qu’à l’étranger. »

Farell Legendre
Président de la FFAF