ELARGISSEMENT ET RENFORCEMENT DU FONDS DE SOLIDARITE AUX FLEURISTES

ELARGISSEMENT ET RENFORCEMENT DU FONDS DE SOLIDARITE AUX FLEURISTES

Le gouvernement a décidé que l'instrument principal de protection des plus petites entreprises, était le fonds de solidarité. Il est désormais élargi aux fleuristes.

Après l'annonce du Ministre de l'Economie hier soir, les fleuristes intègrent à leur tour le Fonds de Solidarité relatif au Tourisme et à l'Evénementiel. Nous pouvons nous en réjouir, la demande formulée par la Fédération Française des Artisans Fleuristes auprès du Ministre Délégué au TPE/PME et à l'Artisanat Alain Griset aura reçu un accueil favorable.

A ce titre, pour toutes les entreprises, l'activité partielle sera prise en charge à 100% par l'Etat jusqu'au 31 décembre 2020, cela sans conditions et ni reste à charge. S'agissant de sécuriser l'emploi et la pérennité de la structure, l'entreprise, pour en bénéficier, n'aura pas à justifier d'une quelconque perte de chiffre d'affaires.

La Fédération Française des Artisans Fleuristes, autour de son Président Florent Moreau, aura entrepris pour l'ensemble des fleuristes de notre pays un échange constructif auprès du Ministre Alain Griset et du Ministère de l'Economie. Après cette première réponse positive à notre égard, il est formulé de nouvelles requêtes au Gouvernement, pour assurer la pérennité de nos entreprises et des emplois induits. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de toute évolution.

Avec nos remerciements pour votre confiance, c'est ensemble que nous allons plus loin !

Fleuristes, artisans et engagés… Adhérez pour être représenté !

————————————————————————-

PERTE DE CHIFFRE D'AFFAIRES

Le fonds de solidarité était réservé aux entreprises fermées administrativement ou qui ont perdu 80% de leur chiffre d'affaires, il sera désormais ouvert aux entreprises qui connaissent une perte de 70% de leur chiffre d'affaires.

Les entrepreneurs concernés peuvent bénéficier de ce fonds sur une base déclaratoire, avec la plus grande simplicité en se rendant sur le site https://www.impots.gouv.fr/portail/.

Il est rappelé que le gouvernement a décidé de porter l'aide de 1 500 euros à une aide mensuelle pouvant aller jusqu'à 10 000 euros.

Enfin, il est rappelé que pour tous ceux qui ont une perte de chiffre d'affaires de 50 %, ils peuvent toujours recevoir l'aide mensuelle allant jusqu'à 1 500 euros, comme c'était le cas avant les nouvelles restrictions sanitaires.

CONCERNANT LES EXONERATIONS DE CHARGES SOCIALES

Les entreprises fermées administrativement ou les entreprises faisant l'objet de restrictions horaires et qui ont une perte de chiffre d'affaires d'au moins 50% sont exonérées de cotisations sociales jusqu'à ce que les mesures de restriction soient levées.

CONCERNANT L'ACTIVITE PARTIELLE

Toutes les entreprises des secteurs de la fleuristerie peuvent bénéficier d'une prise en charge du chômage partiel par l'Etat à 100% avec 0 reste à charge pour l'entreprise jusqu'à la fin de l'année 2020. A préciser, qu'il n'y a pas de condition de baisse de CA pour le recours à l'activité partielle à 100%.

SUR LES PGE (Prêt Garanti par l'Etat)

Les entreprises – tout secteur confondu – ayant besoin de trésorerie, peuvent bénéficier du Prêt Garanti par l'Etat jusqu'à la fin de l'année.

Son remboursement peut s'étaler sur une durée maximale de 6 ans : la première année avec un taux à 0,25% et ensuite, en fonction de la durée du remboursement, avec un taux allant de 1 à 2,5% pour le TPE et les PME. Ces taux sont particulièrement attractifs.

Le décret relatif à ces dispositions sera publié prochainement.