CORONAVIRUS COVID-19 ◼︎LE MOT DU PRESIDENT

Chers collègues, chers fleuristes,

Notre profession traverse depuis samedi soir une période extrêmement difficile et sans précédent avec les fermetures administrative de l’ensemble de nos points de vente, au titre d’Etablissements Recevant du Public, de catégorie M (Commerce), tels que les fleuristes à compter du 14 mars 2020, minuit.

La Fédération Française des Artisans Fleuristes met tout en œuvre pour vous accompagner et vous apporter l’information utile dont vous avez besoin.
Vous trouverez à suivre un résumé des mesures mises en place.

Votre priorité est de préserver autant que faire ce peut votre trésorerie, les prochaines semaines, sans activité, donc sans chiffre d’affaires vont mettre en tension la capacité de nos entreprises à honorer leurs dettes.

Auprès des services de l’Etat, confrontés à une situation inédite et d’une ampleur encore inconnue, nous avons pû porter différentes requêtes, pour être entendus, assurer ainsi la pérennité de nos entreprises et présercer les artisans fleuristes des effets de cette crise sanitaire mondiale.

Tous entrepreneurs, nous sommes avant tout des citoyens français, les mesures de restrictions imposées par le Gouvernement, puis de confinement, visent à préserver notre santé et assurer ainsi notre sécurité. Les services de l’Etat autour du Président de la République sont conscients de l’effort considérable sollicité auprès des entreprises et des risques encourus pour partie d’entre elles.

De nombreuses mesures d’accompagnement sont d’ores et déjà mises en oeuvre dans l’urgence par les Ministères de tutelle, applicables immédiatement ou très prochainement pour certaines.

Nous vous invitons cependant à négocier auprès de votre établissement bancaire, de vos fournisseurs et différents prestataires pour bénéficier d’un échéancier de paiement sur les dettes en cours.
D’autres informations vous parviendront dans les jours à venir, suivant les précisions apportées par les services de l’Etat.

Nous restons vigilants pour l’application immédiate des mesures annoncées et militons pour l’extension de garanties, protections, fonds de solidarité. Par ailleurs, des actions à mettre en place à la sortie de cette crise majeure doivent aussi être étudiées avec toute la filière.

Il faudra dans un second temps songer à l’après crise, redonner confiance aux consommateurs et susciter l’envie de fleurs, vantant les bienfaits d’un végétal essentiel à la vie.
Nous y travaillons dès à présent !
Chers collègues, dans ce contexte particulier, soyez assurés de mon soutien, de ma bienveillance et de l’énergie déployée par l’ensemble des élus et collaborateurs de la Fédération Française des Artisans Fleuristes.
C’est dans un moment difficile comme celui-ci, qu’il est possible d’appréhender le caractère indispensable de se rassembler, de se fédérer et de militer ensemble pour la cause qui nous unie, notre profession d’artisan fleuriste.

Recevez chers collègues, toute ma considération,

Florent Moreau

Informations ultérieures à venir dès réception

Florent MOREAU
Président de la F.F.A.F.