Rapport de Branche Fleuristes 2019 (données 2018)

Le rapport de branche et les données économiques 2019 « fleuristes » a été établi à partir des données 2018 collectées par Klésia et traitées par I+C pour l'ADPFA, la Fédération Française des Artisans Fleuriste (F.F.A.F.) et Val’hor, l’interprofession française de l’horticulture, du paysage et de la fleuristerie.

La synthèse disponible reprend les principales informations suivantes :

  • Dénombrement et caractéristiques des entreprises (employant au moins 1 salarié)
  • Emploi : effectifs employés ; Embauches et départs ; Rémunération ou salaire annuel
  • Formation.

D'après l'étude «chiffres clés des fleuristes» réalisée en 2019 par I+C / Xerfi pour VAL'HOR et la FFAF (source : KLESIA), on compte en 2018, 14 096 fleuristes. Un chiffre en recul de 6,5% par rapport à la précédente enquête 2015. Le secteur connaît ainsi une accélération de la diminution du nombre d'entreprises après avoir régressé de 1% entre 2013 et 2015.

Le chiffre d'affaires de la profession diminue également. Avec un total de 1,73 milliard d'euros (hors taxes), il recule de 12% entre 2015 et 2018 après avoir diminué de 6% entre 2013 et 2015. La profession emploie 27 800 personnes (31 180 en 2015), dont 13 819 salariés (15 980 en 2015). La part des entreprises rencontrant des difficultés de recrutement a fortement augmenté, passant de 13,5% en 2015 à 25,5% en 2018.