L’U2P partage le mécontentement mais appelle à ne pas pénaliser les entreprises de proximité

L'U2P a fait plusieurs demandes à Bruno Le Maire visant à accompagner le plus efficacement possible les entreprises de proximité fragilisées par les évènements.
  • report de charges fiscales et sociales, délais de paiement supplémentaires et annulation des pénalités et majorations de retard ;
  • accélération des dossiers d'indemnisation par les assurances ;
  • intervention auprès des banques afin qu'elles accordent des facilités de paiement de dépassement de découvert ;
  • réactivation du dispositif d'aide au redémarrage pour les entreprises ayant connu des dégradations.
Plusieurs de nos collègues fleuristes ont subi des violences matérielles : vitrines brisées et véhicules brûlés.
En outre, l'attention du Gouvernement a été attirée sur la nécessité de lever tous les freins à l'activité des entreprises, en particulier dans cette période qui est traditionnellement propice à une forte consommation.
Les mesures prises par le Gouvernement qui permettent d’apporter un peu de souplesse à certaines échéances sociales et fiscales : https://www.entreprises.gouv.fr/politique-et-enjeux/gilets-jaunes-accompagnement-des-entreprises